Mercredi 1 février 3 01 /02 /Fév 18:09

Vendredi toute la journée j'ai pensé à ma petite organisation de SB, à m'imaginer comment j'allais m'attacher et combien de temps cela allait durer.
j'avais laissé tous mes jouets sur mon lit toute la journée leur trouvant à tous une utilisation simultanée.

J'ai commencé par mon jeu préféré ces derniers temps, me remplir d'eau. Ma technique est assez simple je commence par l'introduire le pommeau dans l'anus, un doux filet d'eau chaude m'envahit, pas question de laisser l'eau ressortir, c'est une délicieuse torture, pour qu'elle dure assez longtemps je me couche dans ma douche dans un coin les jambes en l'air. l'eau descend naturellement dans mes intestins, je sens l'eau les réchauffer.

Après un long lavement je m'introduis mon gode noir qui était dans un lavabo plein d'eau chaude d'un coup, à chaque fois mes jambes me lachent sous la chaleur du métal. le gode etant percé j'introduis le flexible de la douche dans le gode, je prend un chiffon pour le boucher et je relance l'eau chaude doucement pour qu'elle me remplisse. Mon ventre gonfle et je sens l'eau dans mon ventre. Généralement je reste dans ma douche pour me vider ce qui prend souvent un bon 1/4 d'heure mais cette fois ci le jeu était de m'attacher pour le temps de mon icetimer avec le ventre plein.

Dans cet etat pas question de me mettre sur mon lit, j'avais acheté une bache qui était posée sur le sol.

J'ai pris mon icetimer, une bouteille à moitiée pleine d'eau avec l'unique clé des cadenas accessible (les autres etant dans un coffre) prise dans la glace. j'ai allumé ma télé sur M6 soirée NCIS, et surtout toutes les lampes de la chambre pour qu'on ne voit que moi depuis l'extérieur

J'ai commencé à enfiler d'abord mes poignets et chevilles de cuirs avec leurs cadenas, mon collier avec son cadenas, ma CB6000 étant en place depuis quelques jours j'ai eu beaucoup de douleurs à mettre le ballstrtcher bleu pour ecarter mes couilles. mes fuites commencaient déjà 

mon lit d'apoint était parfaitement dans l'axe de la fenetre de ma chambre pour que les appartement situés en face dans la rue plonge sur moi, ce qui m'éxitait beaucoup, je ne savais pas si je serai vu et si j'étais vu je ne le saurai pas ...... j'ai alors enfilé ma cagoule. J'avais peur car la seule ouverture de cette cagoule est sur le bouche et si elle bouge je risquais de m'étoufer, j'ai déjà testé une nuit entière, quand elle est en place, elle ne peut pas bouger, je suis totalement isolé, seule ma bouche est à l'air libre.

Je me suis attaché les jambes ensemble en hogtie, l'eau coulait entre mes jambes, j'ai passé la chaine dans mon collier, j'étais couché sur le ventre, j'ai attrapé la chaine qui sortait de l'icetimer avec les clés du cadenas, j'ai passé les 2 chaines dans mon premier poignet et je suis resté dans cette position un bon moment avoir de savoir si j'irai jusqu'au bout.

Voilà que mon ventre me faisait mal, l'eau me genait et j'avais mon anus qui poussait, il ne fallait pas que je reste sur le ventre, une decision à prendre vite: fermer ou non ce cadenas qui me bloquerait pour quelques heures les jambes pliées, les mains dans le dos dans un obscurité totale à la vue de tous mes voisins et ne pouvant respirer que par la bouche.

J'ai basculé, mon coté noir à pris le dessus et j'ai bouclé ce cadenas.

je me suis mis sur le côté, coincé par mes bras je ne pouvais vraiment plus bouger, la bouteille d'eau glacé entre les jambes pour faire fondre l'eau plus vite. Une rivière coulait de mon anus, je commençais à être trempé.

Entre avoir 3 membres bloqués avec une possibilité de s'échapper et être totalement enchainé, rien n'est pareil. On est attentif au moindre bruit, à la moindre sensation et on transpire. A peine quelques minutes était passées et j'avais l'impression d'être là depuis des heures, je pouvais à peine bouger mes bras en forcant mes jambes à être très pliées et déplier mes jambes en plaquant mes bras les mains en haut du dos, tout était douloureux.

La panique m'a envahit avec une première crampe dans la cuisse droite, mon souffle était sacadé, je transpirais comme un phoque, il fallait que je me calme, que je sois fort. Tous mes membres me faisaient de plus en plus mal au fur que le temps passait, la bouteille ne fondait pas, j'essayais de tirer sur la chaine sans succès. Que le temps était long. NCIS était fini, il devait être minuit.
Les crampes se succédaient et j'avais besoin de tendre mes bras et mes jambes ce qui était impossible. 

Nouvelle panique, des bruits venant de l'extérieur que bien sur je ne pouvais pas voir, un groupe dans la rue, non le bruit ne bougait pas, il venait sans doute d'une fenetre ouverte dans un immeuble mais je ne savais pas si c'était en face ou éloigné, en fait je ne le saurais jamais. il y avait une musique, des gens qui parlaient, des voix jeunes. 

Je n'en pouvais plus de mon selfbondage, le bloc de glace commencait à bouger dans le bouteille mais aucune chance de me libérer avent que tout ait fondu. j'étais aveugle, endolori, trempé et je sentais très mauvais.

Lorsque j'ai pu enfin atteindre les clés il était 4H17, même arriver à ouvrir un cadenas a été fort pénible. Il m'a été impossible de me lever immédiatement, j'ai réussi à me glisser sous ma douche, la première chose douce depuis 6 heures puis dans mon lit.

 





 

Par jemexhib - Publié dans : soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés