Lundi 23 septembre 1 23 /09 /Sep 06:45

Véro m'avait donné rendez vous chez moi Vendredi à 16H00, je devais être pret, nu avec juste des bas rouge et un soutien gorge.
Véro est arrivé avec une cagoule en Latex, que je connais déjà, elle me rend aveugle et je n'ai qu'une ouverture pour la bouche afin de respirer et servir. Ouf pour une fois véro s'était garée devant l'appart pas d'exhib dans ma rue. Je dois monter à l'arrière.

Nous partons, Véro me briffe. Nous partons fêter l'automne à Sarlat, chacun doit arriver avec une bouteille, un plat et mettre la main à la pate pour cette soirée. La main à la pate c'est moi, je devrais servir la maitresse de maison et obéir à toutes les demandes qu'elles quelles soient. "Surtout ne me déçois pas".

Comme d'habitude ma Véro, j'adore que tu sois contente et j'aimerai bien baiser ....

Nous passons prendre quelqu'un que je reconnais être Sabine et une autre personne qui ne dit mot durant tout le voyage. Nous arrivons après un long voyage, on me met dans une pièce, je sens que je ne suis pas seul, je me renseigne pour savoir qui est là, seul des gemissements me répondent, je décide de me servir de mes autres sens !!.
C'est une fille, elle est aussi nue, des seins lourds, totalement épilée, elle est attachée, les bras dans le dos, une jambe tendue vers le haut et sur la pointe de son pied qui repose au sol. Je la carresse, elle gémit, je tente une main sur sa foufoune, elle est toute mouillée, je tente un doigté, elle gemit encore, je me sens invité et je commence à la pénétrer de mes doigts plus je joue avec sa foufoune plus elle gemit et se frétille dans sa position inconfortable.

Je suis en érection dans ma cage, je deviens fou, ma partenaire commence à haleter et je tente un fisting, ma main rentre, ma partenaire jouie, je tente de la prendre avec ma cage comme je le fais avec Véro et là, j'ai droit à un concert d'aplaudissement, nous n'étions pas seuls ....... 

A mon tour, je suis attaché, les mains dans le dos, la corde passe autour de ma taille, entrave ma jambe et mon pied gauche, je me retrouve comme ma pauvre sur la pointe du pied. On me met un anneau dans le bouche qui m'oblige à garder la bouche grande ouverte et je suis toujours aveugle dans ma cagoule en latex qui me tient très chaud. Je gémis pour attirer l'attention de ma qui me répond aussi par des gémissements. Nous restons ainsi longtemps, longtemps ..... 

 

 

Par jemexhib - Publié dans : soumission - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés