Lundi 10 juin 1 10 /06 /Juin 08:24

Pour ce WE de Mai, Véro est passée me chercher samedi, nous allons à Saint Jean de Luz. Comme d’habitude, je suis preparé, c’est à dire un sac vide et à poil.

Je sors de chez moi, Véro prend un malin plaisir à se garer un peu plus loin pour que je sois nu dans ma rue, il est 9H00 et nous croisons un couple, qui me voit dans mon plus simple appareil, encagé avec un collier. J’ai une montée de chaleur comme à chaque fois mais je ne montre rien.

J’ouvre le coffre pour mettre mon sac mais c’est moi qui doit prendre place dans le coffre. Véro a déjà prévu tout un petit attirail que je dois mettre. Une paire de menotte un baillon boule et un plug en silicone si large que je ne vois pas comment je vais pouvoir le mettre.
Je dois me pencher en avant, véro enduit le plug de crème et l’introduit en forçant, il passe, j’étouffe un whaaaa et je suis rempli. Je me couche dans le coffre , je suis baillonné, menoté les mains dans le dos et Véro ferme le coffre. Cela commence fort !  Nous partons

La voiture roulle une vingtaine de minutes et s’arrete, tous mes sens sont en éveil, je m’attend à être l’objet d’attention mais rien.
Après 20 bonne minutes Véro revient, elle n’est pas seule, j’attend la voie de 2 hommes et une femme. Je cherche à savoir si je connais ces voix, il me semble reconnaitre sabine, une amie de Véro mais je ne connais pas les 2 hommes. Nous partons.

Les conversations dans la voiture sont celles de copains, boulot, vacances passées et du mal d’autres amis. Je me fais le plus discret possible c’est ce que véro veut en me cachant dans ce coffre.
Nous roulons longtemps, je suis meutri dans ce coffre, on ne se rend pas compte comme les routes sont peu confortables, on prends tous les chocs dans le coffre.

Quelques virages plus sérés, une route plus mauvaise, et la voiture s’arrète à nouveau. Tout le monde descend puis reviens, la voiture repart et nous nous arrétons 3 minutes plus tard. A nouveau tout le monde descend et je reste dans le coffre.

Après un temps qui me parrait très long, j’entend véro qui revient ouvre le coffre, je suis libéré. Nous sommes dans un village au milieu des pins avec de nombreuses villas proches les unes des autres. Ou sommes nous ?

Par jemexhib - Publié dans : soumission - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Calendrier

Septembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés